Présentation

Bonjour et bienvenue sur ce petit blog sans prétention. Je partage ici dans la simplicité, la convivialité, et presque toujours la sobriété, quelques uns de mes loisirs canapés, tout en m’adonnant au seul d’entre eux qui confine à la passion, à savoir l’écriture. Je ne suis pas spécialement prolifique, j’écris seulement mes articles quand j’en ai le temps, l’envie, et que je ne trouve pas l’inspiration pour mes œuvres plus personnelles. Œuvres dont je place également ici les portions les plus abouties, mais caressant quelques velléités de romancier, je reste circonspect dans la publication prématurée de mes écrits les plus prometteurs, raison pour laquelle certains sont protégés par un mot de passe qui pourrait se heurter à votre curiosité dans la catégorie « Plumes Variées ». A cette exception près, tous mes autres articles sont ouverts à la lecture et aux commentaires, et seulement soumis à ce que sous-entend le bon-sens, courtoisie, bienséance, tout ça quoi…

Bouquins, films, bonne bouffe, jeux vidéos, ce sont mes loisirs canapés sur lesquels j’écris le plus volontiers, et mes goûts sont relativement éclectiques pour chacun, ainsi que vous pouvez en avoir un aperçu avec ces gifs qui clignotent si désagréablement devant vos mirettes. J’aime les vieux films d’Audiard avec Gabin, les gun-movies de John Woo avec Chow Yun Fat, les séries télé comme Spin City et les manganimés comme Cowboy Bebop. Tout comme j’aime les BDs de Greg, les poèmes de Baudelaire, les romans de Dostoïevski, le fantastique de Lovecraft, l’Heroic Fantasy de Tolkien, les comédies de Pennac et les polars de Vargas. Je dévore le chocolat, me fais péter la panse au magret de canard et fais un sort à n’importe quelle tartiflette au macvin. J’adhère totalement aux petits jeux du genre Machinarium, je joue tranquille en solo sur Minecraft ou Dishonored, je casse du mob sur Street Fighter et League of Legends, et je mate des compétitions sur Starcraft II.

Pour autant, ce ne sont pas forcément les sujets de prédilection de mes articles, même s’il m’arrive de blablater dessus quand il m’en prend l’envie. Je préfère de loin écrire sur leurs homologues moins connus, tant il me parait plus intéressant de partager un intérêt dans un but de découverte plus que de suivre un engouement en vogue. Cela dit je ne cherche pas non plus l’originalité à tout prix, pas plus que je ne fais de réelle critique. Je ne fais que laisser aller ma plume pour exprimer un simple avis, une impulsion, une émotion.

Vous l’aurez compris, je ne sais pas faire court. Alors je vais terminer cette présentation ici, en vous remerciant vous qui avez eu la curiosité de vous écarter du flux des articles pour lire cette page.

Bonne visite,

Snaritt SlowFingers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s